Élise Garraud

accueil       à propos       costume       tailleur       texte



TAHOE

de Frédéric Vossier, mise en scène Sébastien Derrey

2013 – Studio-Théâtre de Vitry



conception et fabrication sur mesure




photo Pierre Linganatto

TAHOE est la deuxième partie d’un diptyque commencé avec MANNEKIJN de Frédéric Vossier que Sébastien Derrey a mis en scène en 2012.

Après avoir vu le spectacle, l’auteur a souhaité prolonger l’expérience et a écrit un texte sur mesure pour les mêmes acteurs et le même metteur en scène : TAHOE.

 

« J’ai toujours pensé qu’il fallait aborder au théâtre la question de l’industrie du spectacle, de son pouvoir économique, social et idolâtrique. Le phénomène de la célébrité est un facteur de domination sociale qui s’exerce massivement sur les subjectivités. J’ai écrit Mannekijn il y a quelques années en partant de cette question. Sébastien Derrey et son équipe ont créé le texte. Il y a eu comme une évidence. L’évidence incalculable d’une rencontre artistique et d’une compréhension commune. Et donc est né un désir de continuer, d’apporter une étape qui suit. J’ai écrit pour eux, exclusivement, Tahoe. Avec ce texte, j’ai continué de tisser le fil de cette dramaturgie critique et cynique de l’Idôle. » Frédéric Vossier

 

« TAHOE n'est pas vraiment une histoire, mais des séquences, des ellipses qui forment un récit, une fin. Une fin librement inspirée des derniers jours d'Elvis Presley retranché dans son manoir de Graceland. Mais la référence n'est pas obligatoire. TAHOE fait appel à une émotion brute et directe qui lui donne des airs de mélodrame. La pièce porte en son cœur, la question dérangeante de l’émotion de sa manipulation. Entre émotion transmise, spectacle de l’émotion et voyeurisme. Frédéric Vossier parle pour Tahoe d’une sorte de « pourrissement du mélodrame ». Comme un cœur qui s’use
Au fin fond d’une immense villa perdue dans les bois, située au bord d’un lac, vit un couple étrange. Lui, Freddy, est sûrement un grand chanteur de rock et elle, Nath, sa dernière fiancée. Ils vivent au jour le jour un amour fragile et incertain, perturbé par des coups de téléphone obscurs, des larmes, des attentes et des angoisses nocturnes. Heureusement, la fiancée accueille dans ces hauts lieux repliés celle qu'elle considère être comme sa meilleure amie. C'est Kath. A vrai dire, sa présence ne semble rien arranger à la situation. La dérive et le trouble continuent de ronger ce terrible monde intime. Jusqu'où ? »
Sébastien Derrey



texte : Frédéric Vossier (Editions Les Solitaires Intempestifs)

mise en scène : Sébastien Derrey

avec : Frédéric Gustaedt (Freddy), Catherine Jabot (Kath), Nathalie Pivain (Nath)

son : Isabelle Surel

lumière : Coralie Pacreau et Ronan Cabon

scénographie : Sallahdyn Khatir et Sébastien Derrey

costume : Elise Garraud

régie lumière : Ronan Cabon

régie son : Isabelle Surel

administration : Silvia Mammano

diffusion : Sébastien Lepotvin

production : migratori K. merado | Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication DRAC île-de-France, d’ARCADI et de l’ADAMI. résidences et présentations au Studio-Théâtre de Vitry; au CENT QUATRE, Paris ; Théâtre Ouvert, Paris.

MANNEKIJN et TAHOE ont été soutenus jusqu’en décembre 2015 pour la diffusion par la Charte Interrégionale de diffusion Artistique (Onda, ARCADI/Île de France, Réseau en Scène/Languedoc-Roussillon, OARA, Odia/Normandie, et Spectacle Vivant en Bretagne).